C’est à l’initiative d’Éric Rütschlé que le projet de réunir sept cors et un tuba a pris naissance à l’été 2015, après plusieurs années de préparation.

L’ensemble s’est créé autour de deux principes: la mise en commun d’une expérience musicale très diverse et le partage humain. Pour pouvoir répéter, les musiciens se réunissent, vivent et travaillent sur plusieurs jours dans la région toulousaine. Ils sont ensemble littéralement vingt-quatre heures sur vingt-quatre durant cette « mise au vert ». La cohésion de l’ensemble se fait donc sur le plan technique aussi bien que sur le plan personnel - voire culinaire.

L’occasion de faire connaissance avec cette combinaison de sons originale est unique, aussi bien pour les participants que pour le public. En effet, pour monter ce programme, il a fallu réunir des instrumentistes des quatre coins du Sud-ouest ; leurs activités professionnelles de professeurs couvrent neuf départements.

Chaque concert demande un effort de logistique et implique des déplacements importants de la part des instrumentistes, qui se justifient par la valeur de l’enjeu musical et humain.

Il existe un répertoire relativement réduit pour huit cors, et donc l’ensemble fait aussi appel à des transcriptions de musiques existantes, et éventuellement de compositions originales dans le futur.

Cette réunion de huit instrumentistes, plus le chef, a choisi son nom d’après la constellation d’Orion.

Facebook Suivez nous sur Facebook.


Mouser, ''Orion 3008'', BY-SA